Diabète : causes, symptômes, traitements et prévention

//Diabète : causes, symptômes, traitements et prévention

Diabète : causes, symptômes, traitements et prévention

Selon la fédération des diabétiques,  « le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. »
Ce phénomène se traduit par un taux de glucose dans le sang élevé, appelé hyperglycémie.

« Quand on mange, le taux de sucre dans le sang augmente, les glucides sont alors transformés essentiellement en glucose. Le pancréas détecte l’augmentation de la glycémie. Les cellules bêta du pancréas, regroupées en amas appelés îlots de Langerhans, sécrètent de l’insuline. L’insuline fonctionne comme une clé, elle permet au glucose de pénétrer dans les cellules de l’organisme : dans les muscles, dans les tissus adipeux et dans le foie où il va pouvoir être transformé et stocké. Le glucose diminue alors dans le sang.
Une autre hormone, le glucagon, permet de libérer le glucose stocké dans le foie, en dehors des repas,  lors d’une baisse énergétique ou d’une baisse de glycémie,
C’est l’équilibre de ces hormones qui permet de maintenir la glycémie stable dans le corps. En cas de diabète, ce système de régulation ne fonctionne pas. »

diabete1

Les différents types de diabètes

  • Le diabète de type 1 :
    Il apparaît le plus souvent dès l’enfance ou à l’adolescence. On parle de diabète insulino-dépendant. Il s’agit d’une maladie auto-immune qui aboutit à la destruction des cellules du pancréas qui sécrètent l’insuline.
  • Le diabète de type 2 :
    C’est le plus fréquent. Le pancréas produit toujours de l’insuline mais de façon insuffisante et moins efficace. On parle d’insulinorésistance.
    Une mauvaise hygiène de vie, une alimentation trop grasse et le manque d’exercice favorise ce type de diabète.
  • Il existe également un diabète qui se développe lors de la grossesse.
    On parle alors de diabète gestationnel.
    Il nécessite une surveillance accrue durant la grossesse, mais disparait généralement après l’accouchement.

Les causes

Pour un diabète de type 1, il existe une prédisposition génétique (hérédité) mais les autres causes sont mal connues. L’environnement aurait également un rôle.

Pour un diabète de type 2, il n’existe pas une cause précise mais un ensemble de facteurs favorisants, comme la génétique : le facteur familial est tout à fait prépondérant. Des antécédents de diabète du même type sont souvent présents dans la famille ou une alimentation déséquilibrée, un manque d’activité physique, surpoids.

Les symptômes

Ces manifestations peuvent apparaître brutalement lors d’un diabète de type 1 :

  • Sensation d’avoir toujours soif
  • Besoin d’uriner fréquemment
  • Une augmentation de l’appétit
  • Un amaigrissement
  • Somnolence
  • Fatigue
  • Changements brutale de la vision
  • Perte de connaissance

Un diabète de type II est souvent difficile à détecté. Néamoins, on peut voir apparaitre les symptôme suivants :

  • fatigue
  • troubles de la vision
  • sensation de bouche sèche
  • besoin d’uriner souvent
  • d’avoir davantage faim ou soif,
  • picotements dans les pieds
  • infections qui guérissent mal…

Fotolia_113641102_Subscription_Monthly_M

Traitements et prévention

Les objectifs du traitement du diabète est de maintenir une glycémie normale ainsi qu’une hémoglobine glyquée inférieure à 7%. Le traitement d’un diabète s’adapte tout au long de la maladie. Les mesures diététiques et le contrôle de l’alimentation ainsi que les activités physiques sont souvent suffisantes pour équilibrer le diabète de type 2 lorsque les complications ne sont pas apparues. Le traitement du diabète varie selon chaque personne et selon le type de diabète. Le diabète de type 1, diabète insulino-dépendant, se traite à l’aide de l’insuline tout au long de la vie.

L’activité physique et une alimentation équilibrée font partie intégrante du traitement du diabète. Le contrôle et la surveillance des facteurs de risque comme par exemple, le surpoids, le tabagisme, l’excès de cholestérol et la consommation d’alcool sont indispensables.

De bonnes habitudes de vie réduisent le risque ou au moins retardent l’apparition du diabète. :

  • adopter une alimentation équilibrée
  • faire régulièrement du sport
  • arrêter le tabac et consommer l’alcool avec modération
  • perdre du poids en cas de surpoids
  • Traiter l’hypertension artérielle
  • La surveillance de l’état de ses pieds.
  • La prévention des infections urinaires, des infections de la peau
  • l’allaitement maternel réduirait le risque de diabète chez l’enfant et chez la mère.

Conclusion

Malgré la recherche médicale qui avance, le diabète reste une maladie qui ne se guérit pas, bien qu’elle se soigne. Une fois le diabète installé, il faut donc, toute au long de sa vie, se surveiller, garder de bonnes habitudes alimentaires, pratiquer une activité physique et prendre régulièrement son traitement.

Sondage Actu Santé

directives RGPD

[recaptcha]

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Accepter
x